Close

Mikra K11 (93-00) Il y a 3 produits.

Suite au grand succés rencontré par la K10, Nissan décide d'apporter à sa citadine phare une refonte complète. Pour cette deuxième génération, la Mikra profite des designers de la marque qui lui dessinent des formes plus amicales. Elle perd dans l'opération 40mm en longueur mais gagne légèrement en largeur et hauteur afin d'acccroitre son habitabilité. L'empattement également est allongé de 60mm. Début 92, au moment de sa commercialisation japonaise, Nissan offre le choix parmit 2 nouveaux moteurs DOHC (deux arbres à cames) 16 soupapes à injection : le CG10DE (997cc) de 58ch, et le CG13DE (1274cc) de 79ch. Une architecture sophistiquée, et très rare sous le capot des citadines de l'époque. Côté transmissions, on retrouve une classique boîte 5 manuelle, une automatique à 4 rapports, ainsi qu'une inédite CVT. C'est en effet sur la Mikra que Nissan inaugure sa toute première boîte à variation continue. Toujours très légère (entre 750kg et 840kg selon motorisation et carrosserie). On retrouve comme sur la K10 une suspension indépendante (type MacPherson) à l'avant, tandis que le train arrière se dote désormais d'un ensemble à 5 tirants. La gamme hérite des finitions i.Z et i.z-f, découvertes sur la génération précédente, complétée par les modèles Sharp (dièse) A, C et G. Question équipement, la direction assistée est désormais de série, tandis que certaines versions bébéficient des vitres électriques, de la fermeture centralisée ou encore de la climatisation. Comme précédement, le toit ouvrant fait partie des nombreuses options, et un LSD (différentiel à glissements limités) est même proposé sur les 1.3l. Petit à petit des nouvelles finitions verront le jour avec les séries Flat (bémol), Austrada et G, puis l'airbag conducteur sera installé de série. Fin 95, les K11 recevront une légère mise à jour esthétique.
Résultats 1 - 3 sur 3.
Résultats 1 - 3 sur 3.
Close