Close

SAAB Il y a 9 produits.

Sous-catégories

  • 900 II (93-98)
    La Saab 900 est une automobile produite par le suédois Saab, commercialisée à partir de 1978 (millésime 1979) jusqu'en 1994 dans sa version classique, puis de 1994 à 1998 pour la seconde génération. Sous l'influence de General Motors (GM), une « nouvelle génération » fut introduite sur le marché dès 1994 à partir de la plate-forme GM2900 partagée avec l'Opel Vectra. Le cabriolet continuera pour sa part à utiliser le châssis « classique » pour une année encore. Dessinée par le Norvégien Einar Hareide, à partir du prototype EV-2 du designer Björn Envall, elle présentait un intéressant de 0,30. Son lancement industriel commença à Trollhättan en juillet 1993 ; elle était disponible en coupé 2 portes, berline 5 portes et cabriolet, dans les finitions S et SE. Le Saab Information Display Entre autres nouveautés, la Saab 900 NG inaugurait un ordinateur de bord affichant diverses informations sur la console centrale, le Saab Information Display (SID), autrement appelé Saab Car Computer (SCC), muni d'une horloge à aiguilles intégrée. Parmi les informations disponibles figuraient la température extérieure, une alerte de bas niveau pour divers fluides, la consommation moyenne, la distance franchissable, l'état des ampoules, les stations radio, etc. Sur la façade du SID, une touche indiquait la présence d'une autre nouveauté : la fonction « night panel ». Cette fonction éteignait l'ensemble du tableau de bord excepté le compteur de vitesse, permettant ainsi de réduire la distraction du conducteur en croisière nocturne. En cas d'urgence, les indicateurs utiles s'allumaient instantanément. Enfin la Saab 900 NG garda cette caractéristique déviation vers la gauche du siège conducteur sur son axe vertical, permettant un accès plus aisé aux commandes de console.
  • 9-3 YS3 (98-02)
    La Saab 9-3 est un véhicule de type berline, fabriqué par le constructeur automobile suédois Saab. Commercialisée depuis 1998 en version 3 et 5 portes ; la seconde génération, tricorps et break, apparaît en 2002. (Pour la version cabriolet, voir Saab 9-3 cabriolet) Dans la gamme Saab, la 9-3 remplace en 1998 la 900 NG (Nouvelle Génération), construite sur base General Motors. D'un design similaire, elle représente une amélioration portant sur 1 100 points dont, entre autres, la suspension, le confort, le silence, la tenue de route, la fiabilité mécanique et la sécurité passive avec un perfectionnement de la déformation à l'impact, ainsi que l'ajout d'airbags latéraux. La 9-3 hérite en outre des sièges avant de la 9-5 dotés de l'appui-tête actif « anti-coup-du-lapin » SAHR. Les modifications esthétiques concernent la calandre, le volant, les boucliers avant et arrière ainsi que le hayon, dont le troisième feu stop migre au niveau du toit et l'emplacement de la plaque d'immatriculation entre les feux arrière. Son affiche 0,30 pour la berline, 0,31 pour la Viggen et 0,34 pour le cabriolet3. Saab 9-3 Viggen L'ordinateur de bord affiche ses informations sur le Saab Information Display (SID) conçu par Nokia, l'horloge analogique ayant cependant laissé place à une version digitale intégrée à l'écran. Sur le plan mécanique, le véhicule partage toujours avec l'Opel Vectra la plate-forme GM2900, toutefois sérieusement revue par les ingénieurs Saab. En plus du classique B204 issu du « moteur H Saab », la 9-3 inaugure le B204E équipé d'un turbo basse pression développant jusqu'à 113 kW, ainsi qu'un Diesel d'origine Opel de 2,2 litres (2 171 cm3) développant de 85 à 92 kW selon les versions. Cette génération de 9-3 aura été construite à 326 370 exemplaires pour les berlines et coupés, et à 433 445 exemplaires toutes versions confondues. Les versions essence sont toutes compatibles au SP95-E10.
  • 9-3 YS3 Berline/...
    La Saab 9-3 Berline de Sport est commercialisée en France depuis 2002. Développée sur la plate-forme Epsilon de General Motors et dépourvue de hayon, elle diffère profondément de sa devancière. L'attention portée à la sécurité passive lui permet une note de 5 étoiles sur 5 aux tests de l'EuroNCAP, y compris en version cabriolet. Le dessin de la carrosserie et la conception du système d'air conditionné de la cabine auront mis à profit la science de la mécanique des fluides numérique (MFN). La forme des éléments de carrosserie et la disposition des ouïes d'aération cabine ont été optimisées par visualisation et simulation sur ordinateur. Le modèle subira en 2007 une modification de la présentation du tableau de bord, plus ergonomique avec moins de boutons et une migration du SID5 du toit du tableau de bord vers le compteur de vitesse, puis en 2008 une remodelage du design extérieur, notamment sur la proue avec un capot moteur qui adopte la forme couvrante en « U », ou « capot-coquillage », inspirée de la Saab 99. La valeur du coefficient de traînée reste établie à 0,28 pour la berline, et à 0,33 pour la version break (Sport-Hatch)6. Enfin, si toutes les finitions reçoivent en standard le système ReAxs, un essieu arrière autodirectionnel, la version Aéro propose l'option d'une transmission intégrale XWD, ou Cross-Wheel Drive, dernière innovation de Saab en partenariat avec Haldex, qui gère électroniquement la répartition du couple sur les quatre roues.
Résultats 1 - 9 sur 9.
Résultats 1 - 9 sur 9.
Close