Close

MASERATI Il y a 9 produits.

Retrouvez l'ensemble des produits pour MASERATI sur notre nouveau site internet www.tunedynamic.com en cliquant sur le lien suivant :

www.tunedynamic.com

Sous-catégories

  • Ghibli II (1993 - 1998)
    La Maserati Ghibli I est une automobile de grand tourisme du constructeur automobile italien Maserati. Elle doit son nom au ghibli, un vent tempêtueux du désert égyptien. Produite en série et commercialisée entre 1966 et 1973, ce n'est qu'en 1992 que le nombre I est ajouté au nom de façon à la distinguer avec la Ghibli II. Concurrente directe des prestigieuses Ferrari Daytona et Lamborghini Miura, la Maserati Ghibli est « un chef-d'œuvre esthétique, de puissance et de souplesse » reconnu par bon nombre comme l'une des réalisations italiennes les plus réussies des années 1960. Elle a pris la succession des Maserati Biturbo coupé. Disponible en motorisation 2 000 cm³ et 2 800 cm³, la Ghibli II a été livrée en plusieurs versions. Une version spéciale destinée à des courses monotype organisées par la marque a donné lieu a une série spéciale, Ghibli 2.0 Open Cup, destinée aux courses sur circuits (1995, moteur 2 litres, produite à 23 ex.). Cette version de course était "accompagnée" d'une version civilisée la Ghibli 2.0 Cup, moteur 2 litres, produite à 60 ex. La plus prestigieuse a été la série limitée Ghibli 2.0 Primatist, moteur 2 litres aussi. Cette petite série de 60 voitures a été fabriquées pour commémorer le record de vitesse sur l'eau à 210Km/h, établi avec un moteur Maserati (Bruno Abbate, 4 nov. 1996]
  • Quattroporte IV (1994...
    La Quattroporte fut la première berline du constructeur au Trident, Maserati ; son code usine était le numéro « 107 ». Dessinée par le carrossier Pietro Frua, elle est apparue en 1963. Equipée d'un moteur Maserati V8 de 4,2 litres développant 260 ch, ce qui lui permettait d'atteindre 230 km/h de vitesse maxi, elle était disponible avec une boîte de vitesses manuelle à cinq rapports ou bien une boîte automatique à trois rapports. En 1966, Maserati étoffe la gamme en ajoutant une version équipée d'un moteur de 4,7 litres développant 290 chevaux. La première série sera fabriquée à 260 exemplaires jusqu'en 1966, date de lancement de la Quattroporte I 2e série qui sera produite à 516 exemplaires jusqu'en 1970. Elle est reconnaissable à ses phares avant : 2 paires de projecteurs jumelés au lieu des simples optiques rectangulaires de la première série. Trois à quatre Quattroporte I ont été modifiées pour la société CEA, fabricant d'extincteurs italien, pour soutenir les équipes de secours sur les circuits italiens. Un exemplaire a été mis en vente en 2006 chez Christie's. Cette Quattroporte IV était la version à quatre portes de la Ghibli II. Motorisée par un 2 litres, un 2,8 litres ou un 3,2 litres, elle reprendra les bases mécaniques des modèles précédents. Les blocs moteurs 6 cylindres proviendront des Maserati Biturbo , équipés de turbos IHI (plus fiables que sur les précédentes Biturbo), quant au moteur 8 cylindres, il s'agira de celui de la Maserati Shamal. La version V6 2.8 partage le même bloc que la Ghibli GT. Après la reprise de Maserati par le groupe Fiat, la voiture sera entièrement revue et ses lignes adoucies. Cette évolution de la Ghibli II à quatre portes est reconnaissable à ses lignes douces dues au crayon de Marcello Gandini. Ce sera néanmoins la version du modèle Quattroporte qui aura les dimensions les plus réduites.
  • GranTurismo
    La Maserati GranTurismo est une automobile Grand Tourisme du constructeur automobile italien Maserati, présentée en mars 2007 au salon international de l'automobile de Genève. La version Maserati GranCabrio est présentée au salon de l'automobile de Francfort 2009. Même si la Maserati Gransport ne reste que quelques mois en production, la nouvelle venue prend sa place in fine. La GranTurismo est dessinée par Sergio Pininfarina. Elle dispose d'un moteur V8 4,2 L, ouvert à 90°, de 405 chevaux pour un couple de 460 Nm. La transmission passe aux roues arrière se fait via une boîte automatique ZF à 6 rapports. Son poids est annoncé à 1 780 kg.
  • Quattroporte V (2004- )

    La Quattroporte fut la première berline du constructeur au Trident, Maserati ; son code usine était le numéro « 107 ». Dessinée par le carrossier Pietro Frua, elle est apparue en 1963. Equipée d'un moteur Maserati V8 de 4,2 litres développant 260 ch, ce qui lui permettait d'atteindre 230 km/h de vitesse maxi, elle était disponible avec une boîte de vitesses manuelle à cinq rapports ou bien une boîte automatique à trois rapports. En 1966, Maserati étoffe la gamme en ajoutant une version équipée d'un moteur de 4,7 litres développant 290 chevaux. La première série sera fabriquée à 260 exemplaires jusqu'en 1966, date de lancement de la Quattroporte I 2e série qui sera produite à 516 exemplaires jusqu'en 1970. Elle est reconnaissable à ses phares avant : 2 paires de projecteurs jumelés au lieu des simples optiques rectangulaires de la première série. Trois à quatre Quattroporte I ont été modifiées pour la société CEA, fabricant d'extincteurs italien, pour soutenir les équipes de secours sur les circuits italiens. Un exemplaire a été mis en vente en 2006 chez Christie's. Cette dernière génération de la Quattroporte a été présentée au Salon de l'automobile de Francfort en 2003. Dessinée par le maître Pininfarina, elle comporte trois modèles : base, Executive GT et Sport GT. La gamme restylée est elle aussi composée de 3 versions : base, S, et Sport GT S. Les trois variantes de 1re version sont équipées du même moteur V8 de 4,244 cm3 de cylindrée, développant une puissance de 400 ch/294 kW. Cette magnifique berline a reçu le titre de la berline la plus rapide du monde avec 272,9 km/h, mais elle a depuis été dépassée par la Bentley Continental GT Flying Spur. La version restylée de la Quattroporte V reçoit quant à elle le même 4,2 l (développant désormais 405 ch) que la 1re version, mais une évolution portée à 4,7 l, développant 440 ch sur la S et la GTS. Elle permet des accélérations foudroyantes pour sa catégorie : 0 à 100 km/h en 5,8 s pour la 4,2 l, 5,4 s pour la S et 5,1 s pour la GT S, des reprises de 70 à 120 km/h en 4,4 secondes pour la 4,2 l, 3,7 s pour la S et la GT S. Des prestations de très haut niveau qui nécessitent environ 17,3 litres aux 100 km.

Résultats 1 - 9 sur 9.
Résultats 1 - 9 sur 9.
Close